Cette demande de mise en conformité représente pour les assureurs un véritable chantier qui doit être mené à chaque niveau de l'organisation. Cela va de la formation des collaborateurs à la mise en place d'un système d'information permettant de répondre aux nouvelles exigences réglementaires.

Quelles opportunités pour les assureurs ?

Même si la mise en conformité représente à première vue une contrainte du fait de l'investissement humain et financier, celle-ci est avant tout synonyme d’opportunité de croissance pour les structures concernées. Les assureurs qui font le choix de mettre en place une stratégie de mise en conformité jouiront naturellement de nouvelles opportunités commerciales.

La démarche de mise en conformité va nécessiter la réalisation d’un audit interne ayant pour vocation de révéler les dysfonctionnements relatifs aux processus de gestion et de mettre en exergue les points sensibles de la structure. Ce cheminement vertueux améliorera à terme la qualité des services et des prestations apportés aux assurés.

Les réglementations annoncées précédemment impliquent de manière sous-jacente le rehaussement du niveau de transparence des assureurs, tant du point de vue des contrats proposés à leurs assurés, qu’au niveau de leurs activités financières, ce qui a pour vocation de renforcer l’image véhiculée

Néanmoins, s’appuyer sur la seule démarche de mise en conformité pour viser un avantage concurrentiel effectif et développer le sentiment de confiance de ses parties prenantes ne suffit pas. Cela implique nécessairement la mise en place de systèmes d’informations fiables, performants, capables de sécuriser des données et de digitaliser l’ensemble des processus.